Paris, le 21 octobre 2014.

Le projet SYNODOS d’analyse sémantique de dossiers patients, dont l’objectif est l’extraction sémantique des données médicales et leur organisation pour les rendre exploitable à des fins épidémiologiques ou d’aide à la décision médicale, a passé son test de mi-parcours avec succès. Les critiques ont souligné la qualité de la recherche et les perspectives d’exploitation du projet dans d’autres domaines que ceux actuellement gérés par le consortium.

Résumé du projet :

Le dossier patient informatisé (DPI) constitue une source potentielle très importante de données pour la recherche biomédicale. Un projet collaboratif sur 3 ans, SYNODOS, a été lancé en octobre 2012 avec pour but de développer une solution générique d’extraction sémantique des données médicales et de les organiser pour les rendre exploitable à des fins épidémiologiques ou d’aide à la décision médicale. Une caractéristique principale du projet SYNODOS, qui assure le caractère générique de son domaine d’application, est qu’il permettra au personnel médical d’écrire lui-même ses règles métier, indépendamment de son domaine de spécialisation. Un autre objectif est d’évaluer les performances du système par l’extraction d’information dans deux domaines d’application : les infections associées aux soins et le cancer.

Le projet SYNODOS réunit 2 structures académiques, l’une experte dans le domaine de la recherche en Informatique Médicale (CISMeF) et l’autre dans le domaine de l’épidémiologie (LBBE, UMR UCBL CNRS 5558) et 2 partenaires industriels, l’un spécialisé dans le développement de logiciels et ressources linguistiques (Holmes Semantic Solutions) et l’autre dans l’intégration de solutions de Business Intelligence et technologies web (OBJET DIRECT).